NTIC quand tu nous tiens…

Un musulman samo rentre chez un concessionnaire Mercédès. Il avise une superbe berline rutilante, qu’une pub désigne comme « la première voiture 100% islamique ». Le vendeur, un mossi, lui explique :
– « C’est le dernier cri de la technologie, une boîte automatique à commandes vocales. Pour démarrer vous dites « Bismillah », pour accélérer vous dites « Halhamdulillah », pour freiner vous dites « Subhanallah ».
– Génial, dit le client. Je peux l’essayer ?
– Mais je vous en prie !

Alors le mec se met au volant. « Bismillah » : c’est parti… « Halhamdulillah » : la voiture accélère… Le voilà sur la route. Le moteur est silencieux, le confort impeccable, l’air conditionné, il monte à 160km/h.

Soudain en haut d’une côte il voit que devant lui la route est coupée par un précipice car un pont s’est effondré.

Horreur ! Freiner, vite !!!
« Euh… Allahu akbar !
Non c’est pas ça !
Mashallah, Mashallah !!!
Non c’est pas ça !
Meeerde !!! C’était quoi ??? Ah oui Subhanallah ! Subhanallah !!!
A la dernière seconde la voiture freine et s’arrête pile sur le bord du précipice…

Alors le mec essuie la sueur de son front en soupirant : « Ouf ! Halhamdulillah ! ». Imaginez la suite après ce mot encore.