Un bobo et un peulh devant le commissaire de police

Le commissaire : « Monsieur votre nom ? »

– Un bobo drapé dans un grand boubou bien gominé répond : « Moussé la commissaire wotre foille (feuille) ne peut pas conténir mon nom et wotre bic ne peut pas l’écrire »

– Le commissaire : « écoutez Monsieur, on est pas là pour faire des blagues, votre nom ? » 
L’homme : Le m’appelle SANOU Sié Sanon arrrière petit fils de Fassa Modou Sanou Sanon Saliou de Cheikh Oumar Sanou Sanon Fassa … »
– Le commissaire : « brigadier !! mettez le dans la cellule et rappelez le à l’ordre avec les « lifs ».

Cinq minutes plus tard, le bobo revient un peu froissé, les yeux rougis.

– Le commissaire : « Monsieur votre nom ? »
– Le bobo : « je m’appelle Sanou mais écrivez Sié c’est plus court »

– Le commissaire : Au suivant !

Le suivant direct qui est peulh et qui n’avait rien perdu de la scène répondit au commissaire en ces termes : 

 »je m’appelle Babacar Mamadou Ernest Diallo mais mettez Didi…… pour ne pas chercher des histoires ».

Le jeune français et le vieux Bobo

Un jeune français, dans une pirogue avec un vieux Bobo lui demande :
– « Connais-tu la géologie ? »
– « Non », répond le vieux
– « Connais-tu la géographie ? »
– « Non », répond encore le vieux.
– « Et la psychologie, alors ? »
– « Non », dit le vieux.
– « As-tu, au moins, étudié la sociologie ? »
– « Non ! », répond, un peu confus, le vieux Bobo.
– « Mais finalement tu connais quoi même ? », ironise le jeune blanc, qui se moque du vieux, le traitant d’inculte et d’ignorant.
A force de rire de la déconvenue du vieux, il fait tanguer la pirogue, qui se renverse. Or, il ne sait pas nager. Il crie à l’aide.

Alors, le vieux réplique : « Tu connais nagégraphie ? Tu vas te noyélogie et puis mourilogie. Toi même, tu connais pas respecter ta papalogie, quoi ? Faut bien boire l’eau, d’abord !

Regardez ! Imbéchile là !!